AZERBAIDJAN Violente attaque de Bakou contre Ara Toranian et le directeur de l’ANCA

24 OCTOBRE 2017 – INTERNATIONALE POLITIQUE:

hikmat hajiyev

C’est au travers d’un tweet publié le 19 octobre qu’Hikmet Hajiyev porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a attaqué Ara Toranian l’accusant d’être un ancien terroriste de l’ASALA jugé devant une cour en France. Il a ajouté en destinataire le ministère français des affaires étrangères et de l’Europe, l’ambassade américaine à Bakou, le Département américain d’Etat, la France à l’OSCE et … Maxime Gauin.

JPEG - 327.8 ko

Pour étayer sa position le diplomate publie un article de la presse turque qui évoque le procès intenté par Maxime Gauin contre Ara Toranian et Samuel Tilbian.

Hikmet Hajiyev dans le même tweet “espère que le prochain sera Aram Hamparian le président l’ANCA aux Etats-unis“ (Armenian National Committee of America).

En réponse l’ANCA l’a qualifié de troll (En argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques).

JPEG - 47.8 ko

Hikmet Hajiyev visiblement blessé a répondu par un autre tweet indiquant que l’ANCA et l’ASALA sont une une seule et même organisation “terroriste et raciste“ dont le directeur est un ancien chef de la mafia et affimant qu’Aram Hamparian est “nerveux en voyant ses collègues en France devant la justice“.

JPEG - 55.9 ko

Ces attaques se retrouvent à la fois dans la presse d’Azerbaidjan et de Turquie.

Le site azéri d’information en ligne News.Az présente ainsi Ara Toranian “comme un ancien terroriste de l’ASALA amené devant le justice“.

L’article indique qu’“un ami de la Turquie, l’historien français Gauin a déposé une plainte contre deux membres de l’organisation terroriste ASALA résidant actuellement en France.

Un des plus grands académiciens du Centre for Eurasian Studies et historien français Maxime Gauin, qui mène des recherches en rapport avec le fictif génocide arménien tant au niveau national qu’international, a déposé une plainte contre les anciens terroristes de l’ASALA, Ara Toranyan et Samuel Tilbiyan, qui est considéré comme un sponsor de la diaspora arménienne de Lyon“.

JPEG - 85.4 ko

Le journal turc Sabah n’est pas resté en reste. Il a titré “un historien français dans une lutte juridique avec l’ASALA pour diffamation“. Le journal cite Maxime Gauin affirmant “ En raison de la pression en France, je fus obligé de quitter la Turquie en 2011. J’ai commencé à parler en tout cas de la Turquie partout“ . Il a ajouté : « Cette situation agaçait les nationalistes de la diaspora arménienne. Ainsi, j’ai du déposer une plainte contre les menaces et les attaques des militants de l’ASALA. ».

Idem pour Milliyet qui titre : “l’ancien terroriste de l’ASALA devant la justice“. Pas moins… Rappelons qu’Ara Toranian a été jugé consécutivement à une plainte en diffamation déposée par un individu travaillant pour le think tank turc négationniste AVIM et que l’audience s’est transformée en procès du plaignant et du négationnisme du génocide arménien.

PNG - 734.2 ko
mardi 24 octobre 2017,
Stéphane ©armenews.com

armenews.com/article.php3?id_article=148365

141 Total Views 2 Views Today

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*